Image Choisir Sauvian
Flux RSS
Facebook
Bienvenue, vous êtes le 21727ème visiteur !
 
 
A A+
L'association «Choisir Sauvian» a pour objet de défendre l'intérêt général des sauviannais(es) dans le cadre de réflexions liées aux politiques publiques de la commune.

Son but est de créer l'émergence d'une politique locale centrée sur l'intérêt commun en vue de construire une alternative fidèle avec l'esprit et le projet incarnés par son équipe lors des prochaines élections municipales et celles qui en découlent pour la Communauté d'Agglomération Béziers-Méditerranée.

L'association est ouverte à tous, sans condition ni distinction.  


CHOISIR SAUVIAN : le Grand débat ou le marketing-circus de la communication en tournée dans toute la France... 2019-01-24 07:09

Grand débat : le marketing-circus de la communication en tournée dans toute la France

CHOISIR SAUVIAN : grand débat ou le marketing-circus de la communication dans toute la France... 

Introduction 

Le vendredi 18 janvier, seulement 19 sur les 342 maires de l'Hérault se sont déplacés à Souillac, dans le Lot, pour le grand débat national, à l'initiative du Président de la République.

Dans le Midi-Libre du même jour, le Président de l'association des maires de l'Hérault, considère quant à lui qu’il n’y avait aucune raison d'y aller. Il explique que les maires conviés à assister à l'acte 2 du grand débat devaient être désignés par tirage au sort. Mais, dans l'Hérault en tout cas, nul besoin de laisser le hasard décider. Seulement 19 des 342 ont fait acte de candidature, soit 5,6 % des maires du département.

À cette occasion, CHOISIR SAUVIAN a pu apprendre qu’un maire de la Communauté d’Agglomération Béziers-Méditerranée a fortement insisté afin que sa candidature soit retenue par la Préfecture pour le marketing-circus macronien.

À Souillac, ce jour-là, l’intéressé a œuvré pour se placer judicieusement dans le champ de la caméra, en arrière-plan du Président Macron. L’affaire était jouée… Il suffisait à un de ses disciples d’en capturer l’image pour assurer ainsi la postérité.

Le résultat est particulièrement probant. Il circule sur les réseaux sociaux tel un trophée de vainqueur. Sans écharpe tricolore ni cravate, l’affidé macroniste est bien là, debout au fond de la classe derrière ses pairs assis. La selfie est une véritable réussite ; néanmoins son egoportrait ne mentionne pas s’il était à côté du radiateur !
 

CHOISIR SAUVIAN : le maire veut aller à Souillac dans le lot rencontrer Macron !

"Je veux aller à Souillac ! Je veux aller à Souilllac !"


Boulevard Voltaire le 18 janvier 2019

Emmanuel Macron en tournée… Ce soir dans votre ville ! Le débat est grand, il est grand le débat ! Six heures en chemise face à la foule ! Six heures de brassage d’air ! Une chemise par débat ! Des maires comme s’il en pleuvait ! Des écharpes de toutes les couleurs ! Du bleu, du rouge, du blanc, de la gaieté, de l’extraordinaire !

Outre l’aspect marketing-circus de l’opération, le grand débat fait penser à ce sketch des Inconnus où la candidate un peu neuneu qui ne connaît pas la réponse essaie de gagner du temps avec cette repartie devenue célèbre : « Vous pouvez répéter la question ? » Pas besoin de débat grand ou petit pour savoir ce que le peuple veut. Les gilets jaunes hurlent leur ras-le-bol depuis des semaines, leurs demandes sont connues, leurs difficultés aussi…

Terré dans l’Élysée, invisible durant des jours et des jours, le Président sort soudain de son bureau et organise un tonitruant : « Vous pouvez répéter la question ? » Dociles, les maires accourent. Se prêtent à la mascarade. Les violences policières pour seule réponse à la détresse qui s’exprimait dans les rues ne les ont pas indignés. Pas choqués. Ils sont là. Assis sagement. Reformulent, façon « politiquement correct », ce que les gilets jaunes martèlent depuis des mois. Ce que le Président savait déjà. Ils répètent la question. La réponse arrive, noyée dans un flot de bla-bla dont ils ne retiendront pas grand-chose. En repartant, les maires s’interrogent : « Au fait, c’était quoi, la réponse ? » Comme une envie de retourner dans la salle pour dire : « Vous pouvez répéter la réponse ? » Trop tard. Le showman est parti vers une autre ville.

Écran de fumée. Gaz lacrymogène, volutes bleutées dans les rues. Nuages opaques dans les salles où se produit Emmanuel Macron. Le maire est enveloppé d’une brume dont il ne sait que penser. De retour dans sa commune, il ressent une sorte de gueule de bois. Saoulé par six heures de parlotte. C’était du puissant. Le crapaud séché qui trempait dans la bouteille a laissé comme un goût bizarre.

Au lendemain du « big débat », voilà l’élu communal partagé entre deux postures : faire celui qui a tout compris. Presque ami du Président. En tout cas, proche collaborateur. Ou bien essayer de faire le tri dans le stock de mots débités par le winner en chemise. Y a-t-il une chance de sauver le poisson que le Président a tenté de noyer ? La survie de la pauvre bête n’est pas garantie.

Pour donner au barnum ce petit air pompeux qui peut faire illusion, il a été décidé de nommer cinq garants. La qualité de la fumée doit être irréprochable. Cinq ramoneurs veilleront à la propreté des tuyaux. Tous choisis dans la sphère technocratique. Indépendance, bonne tenue et impartialité seront au rendez-vous. Pour l’instant, Robert Ménard : pas invité. Julien Sanchez, maire RN de Beaucaire, non plus. Ça commence mal…

À notre connaissance, le coût de cette opération de diversion n’a pas été communiqué. Son montant pourrait, à lui seul, anéantir l’efficacité recherchée auprès de l’opinion. Ce serait ballot.



Évènementiel


Newsletter


Derniers articles

  CHOISIR SAUVIAN vous informe : aide de la Région aux PME  05-04-2020
  Pour info, Choisir Sauvian a lu pour vous dans le Midi-Libre du vendredi 3 avril 2020...  04-04-2020
  Face aux évènements difficiles, seule la cohésion nous permettra de l'emporter.  22-03-2020
  Coronavirus : report du premier conseil municipal de la mandature.  20-03-2020
  Communiqué de Jacques Nain  19-03-2020
  Résultats de l'élection municipale du 15 mars 2020  15-03-2020

Archives

+  mars 2020

+  février 2020

+  janvier 2020

+  décembre 2019

+  novembre 2019

+  octobre 2019

+  septembte 2019

+  août 2019

+  juillet 2019

+  juin 2019

+  mai 2019

+  avril 2019

+  mars 2019

+  février 2019

+  janvier 2019

+  décembre 2018

+  novembre 2018

+  octobre 2018

+  septembte 2018

+  août 2018

+  juillet 2018

+  juin 2018

+  mai 2018

+  avril 2018
First           Prior           Next           Last

Directeur de publication: Jacques NAIN
©ChoisirSAUVIAN - Association déclarée par application de la Loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. |  Offres d'emploi     |  Espace réservé
En 2020 à Sauvian, Jacques Nain affrontera le maire sortant, Bernard Auriol
Sauvian : Jacques Nain est candidat aux élections municipales

Sauvian : Jacques Nain est le suppléant d’Emmanuelle Ménard.
Biterrois : le suppléant d'Emmanuelle Ménard se lance pour les municipales à Sauvian.
En 2020 à Sauvian, Jacques Nain affrontera le maire sortant, Bernard Auriol.

Haut de page