Image Choisir Sauvian
Flux RSS
Facebook
Bienvenue, vous êtes le 21599ème visiteur !
 
 
A A+
L'association «Choisir Sauvian» a pour objet de défendre l'intérêt général des sauviannais(es) dans le cadre de réflexions liées aux politiques publiques de la commune.

Son but est de créer l'émergence d'une politique locale centrée sur l'intérêt commun en vue de construire une alternative fidèle avec l'esprit et le projet incarnés par son équipe lors des prochaines élections municipales et celles qui en découlent pour la Communauté d'Agglomération Béziers-Méditerranée.

L'association est ouverte à tous, sans condition ni distinction.  


En regard de la future loi sur la bioéthique, dans l'intérêt de l'enfant, Jacques Nain et l'équipe CHOISIR SAUVIAN s'opposent à la PMA, procréation médicalement assistée. 2019-07-27 16:20

En regard de la future loi sur la bioéthique, dans l’intérêt de l’enfant, Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN
s’opposent à la PMA, procréation médicalement assistée.
 
Communiqué de presse d’Emmanuelle Ménard, Député de l’Hérault :

 
En regard de la future loi sur la bioéthique, dans l’intérêt de l’enfant, Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN s’opposent à la PMA, procréation médicalement assistée.
PMA et GPA ?
 
PMA : La procréation médicalement assistée (ou assistance médicale à la procréation), désigne les procédés qui permettent la rencontre d’un ovule et d’un spermatozoïde, grâce à une intervention médicale.
Elle a pour objectif de « remédier à l’infertilité dont le caractère pathologique a été médicalement diagnostiqué ou d’éviter la transmission à l’enfant ou à un membre du couple d’une maladie d’une particulière gravité ».
Il existe deux méthodes : l’insémination artificielle et la fécondation in vitro : l’équipe médicale fait une stimulation ovarienne pour récolter des ovocytes, puis les féconde dans une éprouvette et les transfère de nouveau dans l’utérus de la femme.
En 2014, il y a eu 25 208 naissances grâce la PMA en France, soit 3,1 % de l’ensemble des naissances.
 
GPA : La gestation pour autrui est une méthode de procréation médicalement assistée pratiquée par des couples hétérosexuels lorsque la femme ne peut pas porter d’enfant, du fait d’une absence ou d’une malformation de l’utérus.
Concrètement, une mère dite « porteuse » va accueillir un embryon issu d’une fécondation à laquelle elle n’a pas participé et mener la grossesse, pour donner naissance à un enfant qui n’est donc pas génétiquement le sien. Dans ce cas, la mère porteuse ne fournit pas d’ovule.
La GPA peut également être pratiquée par des couples homosexuels masculins. Si la mère porteuse fournit un ovule, on parle de « procréation pour autrui » 

 
En regard de la future loi sur la bioéthique, dans l’intérêt de l’enfant, Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN s’opposent à la PMA, procréation médicalement assistée.
 
En 2009, dans son ouvrage de science politique « SECRET DÉFENSE, la protection de la raison d’État ? » publié aux Éditions Esprit du livre, Jacques Nain évoquait déjà ces sujets de société en ces termes :
 
« […]   aujourd’hui c’est une évidence, l’évolution de notre société est influencée par la notion de confusion sexuelle.  La différence entre les êtres humains, c’est-à-dire le fait d’être un homme ou une femme, deviendrait accessoire pour fonder une famille. C’est l’idée du genre sexuel plus connue sous l’appellation de la théorie du Gender. Le principe est simple : le sexe, c'est ce qui serait visible alors que le genre, serait ce que l'on ressentirait.    Selon ce précepte, le genre sexuel est indépendant du genre masculin ou féminin. Chaque être humain construit subjectivement son genre sexuel vers l'hétérosexualité, l'homosexualité, le transsexualisme…
 
    À partir de ce constat, on peut d’ores et déjà observer le chambardement des mentalités. L’altérité sexuelle qui fonde notre conception de la famille est remise en cause. Évoquer le couple et la famille hétérosexuelle et homosexuelle n’est plus un interdit ; il semble même, que, progressivement, l’application de la théorie du genre ait de plus en plus de défenseurs.
 
    La France franchira-t-elle le Rubicon du mariage homosexuel ?
 
    La réponse est une polémique récurrente sur le sujet. Il s’agit d’un grand cafouillage politique dans lequel les recours juridiques sont nombreux sans que l’enjeu de notre société ne soit réellement abordé. Basé sur des a priori homophobes, les arguments juridiques, religieux, philosophiques, médicaux, sociaux ou symboliques sont majoritairement contre une société permissive. Pourtant, une loi a créé la Haute autorité de lutte contre les discriminations. La Haute autorité peut proposer des modifications législatives dans ce domaine…
 
    Impavides, deux homosexuelles se sont engouffrées dans les dispositions de la loi. Mères d’un garçon et d’une fille, elles réclament le droit au congé paternité que leur refuse la Caisse primaire d’assurance maladie. Elles obtiendront le soutien de Louis Schweitzer, le président de la Haute autorité, au motif des disparités de traitement entre couples homosexuels et couples hétérosexuels par la Caisse primaire d’assurance maladie…
 
    Jusqu’où les intrigues iront-elles ?  
 
    Sans être un pudibond, j’observe simplement l’existence dans notre société d’associations regroupées sous l’appellation LGBT, pour lesbien, gay, bi et trans. Elles défilent dans les rues de nos cités dans un charivari de provocation et sous l’étendard arc-en-ciel devenu l’emblème des trublions de la différence….
 
    Au-delà du sujet de ce livre et des difficultés d’adapter l’habilitation du secret à l’état d’esprit du moment, il convient de considérer les comportements évoqués dans ce paragraphe comme relevant plus d’une problématique individuelle que d’une norme sociale aussi sans aucun angélisme, je ne réclame pas de revenir aux immolations de l’Antiquité pour complaire aux Dieux.
 
    Néanmoins, en regard de l’habilitation au secret, je sais qu’une nouvelle étape a été franchie aussi je m’interroge pour savoir si ce qui était vrai hier, le sera-t-il encore demain ? »  

 
Oui ! À Sauvian, Jacques Nain et l'équipe CHOISIR SAUVIAN sont contre la future loi
sur la bioéthique dans l'intérêt des enfants et pour la défense des valeurs de notre société.



Évènementiel


Newsletter


Derniers articles

  Face aux évènements difficiles, seule la cohésion nous permettra de l'emporter.  22-03-2020
  Coronavirus : report du premier conseil municipal de la mandature.  20-03-2020
  Communiqué de Jacques Nain  19-03-2020
  Résultats de l'élection municipale du 15 mars 2020  15-03-2020

Archives

+  mars 2020

+  février 2020

+  janvier 2020

+  décembre 2019

+  novembre 2019

+  octobre 2019

+  septembte 2019

+  août 2019

+  juillet 2019

+  juin 2019

+  mai 2019

+  avril 2019

+  mars 2019

+  février 2019

+  janvier 2019

+  décembre 2018

+  novembre 2018

+  octobre 2018

+  septembte 2018

+  août 2018

+  juillet 2018

+  juin 2018

+  mai 2018

+  avril 2018
First           Prior           Next           Last

Directeur de publication: Jacques NAIN
©ChoisirSAUVIAN - Association déclarée par application de la Loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. |  Offres d'emploi     |  Espace réservé
En 2020 à Sauvian, Jacques Nain affrontera le maire sortant, Bernard Auriol
Sauvian : Jacques Nain est candidat aux élections municipales

Sauvian : Jacques Nain est le suppléant d’Emmanuelle Ménard.
Biterrois : le suppléant d'Emmanuelle Ménard se lance pour les municipales à Sauvian.
En 2020 à Sauvian, Jacques Nain affrontera le maire sortant, Bernard Auriol.

Haut de page