Image Choisir Sauvian
Flux RSS
Facebook
Bienvenue, vous êtes le 21598ème visiteur !
 
 
A A+
L'association «Choisir Sauvian» a pour objet de défendre l'intérêt général des sauviannais(es) dans le cadre de réflexions liées aux politiques publiques de la commune.

Son but est de créer l'émergence d'une politique locale centrée sur l'intérêt commun en vue de construire une alternative fidèle avec l'esprit et le projet incarnés par son équipe lors des prochaines élections municipales et celles qui en découlent pour la Communauté d'Agglomération Béziers-Méditerranée.

L'association est ouverte à tous, sans condition ni distinction.  


« La préservation de la ressource en eau impose une autre vision que celle du maire sortant » affirment Jacques Nain et l'équipe CHOISIR SAUVIAN 2019-08-31 19:33

« La préservation de la ressource en eau impose une autre vision que celle du maire sortant » 

affirment Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN

« La préservation de la ressource en eau impose une autre vision que celle du maire sortant »  affirment Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN

 
 
Dans le Midi-Libre du 29 août dernier, le maire sortant met en avant la signature d’une convention avec le Groupe BRL, gestionnaire entre autres du barrage d’Avène.
 
Selon l’édile, le barrage dispose d'une marge de manœuvre de 10 à 15 millions de m3 qui permettra de satisfaire la croissance des villes et de garantir durablement les besoins en eau de notre territoire donc, si l’on s’en réfère aux statistiques de l’INSEE et de l’ADEME (voir notes de fin de texte) cela revient à dire que la population entre l’Ouest de l’Hérault et l’Est de l’Aude pourrait augmenter de 125 000 habitants, soit l’équivalent du nombre actuel d’habitants de la communauté d’agglomération Béziers-Méditerranée.
 
Néanmoins, soyons réalistes et anticipons !
 
Ne nous appuyons pas sur des conclusions hâtives et spontanées, pour l’heure dictées par l’état d’urgence lié aux prochaines élections municipales.
 
« Nous n’héritions pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants ». En son temps déjà,  Antoine de Saint-Exupéry pensait à l’avenir des générations futures.
 
À long terme, avec cette frénésie de bétonisation à outrance de notre région que deviendra le débit de l’Orb et celui de ces cent huit affluents si le barrage d’Avène, d’une capacité de 30 millions de m3, consacre comme l’indique le maire sortant de Sauvian 15 millions de m3 d’eau pour l’alimentation de 125 000 habitants supplémentaires entre l’Ouest de l’Hérault et l’Est de l’Aude ?

Nous le savons tous, l’Orb présente des fluctuations saisonnières de débit assez importantes dont les crues d’hiver sont maîtrisées par la régulation du barrage d’Avène pour un débit mensuel moyen à un niveau situé entre 29 et 41 m3/s, de novembre à avril inclus. En été, de juin à septembre, la baisse de son débit moyen mensuel descend jusqu'à 5,3 m3/s au mois d'août. En cas de forte sècheresse, il peut chuter jusqu’à 1,4 m3/s.
 
La régulation du barrage d’Avène permet de soutenir le niveau d’étiage de l’Orb, c’est-à-dire son niveau moyen le plus bas durant la période estivale.

Qu’adviendra-t-il en été du niveau de l’Orb et de ses affluents si la réserve en eau du barrage d’Avène est diminuée de millions de m3 d’eau pour l’alimentation de milliers d’habitants supplémentaires ?

Certes le maire de Sauvian peut se donner bonne conscience en arrêtant provisoirement les fontaines communales ou en faisant du débroussaillement avec des chèvres mais au fond, se préoccupe-t-il vraiment du développement durable, de la bio-écologie et de l’environnement ?
 
Sauvian, comme 12 autres communes de l’agglomération Béziers-Méditerranée, est concernée par une réduction de son usage de la nappe astienne à partir d’une solution reposant sur une seconde ressource en eau via la nappe alluviale de l’Orb selon le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion de l’Eau et la Commission Locale de l’Eau (CLE).
 
Cette seconde ressource en eau a bien été prise en compte dans le Plan Local d’Urbanisme de Sauvian en cours d’approbation par le Préfet de l’Hérault. Celui-ci doit s’assurer de la réelle fiabilité de la ressource en eau au double point de vue quantitatif et qualitatif vis-à-vis des 1.220 futures habitations envisagées par le maire sortant dans sa proposition de PLU.
 
Via les médias, le maire de Sauvian veut faire savoir tous azimuts, et notamment aux services de l’État, que la ressource en eau n’est pas un problème vis-à-vis de l’urbanisation projetée sur notre commune et cela, grâce à la signature de cette convention avec le Groupe BRL Exploitation (BRLE).

 
Mais demain, sur le long terme, qu’adviendra-t-il ?
 
Oui ! À Sauvian, avec Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN,
une autre politique municipale est possible !
 
Notes de fin de texte :
 
Selon l’INSEE, un foyer français de 2,5 personnes utilise en moyenne 329 litres d’eau par jour soit, globalement, une utilisation annuelle de 120 m3 cubes même si, dans la réalité, la consommation varie sensiblement d'un ménage à l’autre.
 
Selon l’ADEME, à cette consommation individuelle, il faut rajouter les utilisations d’eau collectives. Elles concernent essentiellement les services publics : communes, administrations, écoles, hôpitaux… mais aussi les activités économiques principalement tertiaire : au bureau, du fleuriste, au supermarché…

Le débit de l'Orb :

 
« La préservation de la ressource en eau impose une autre vision que celle du maire sortant »   affirment Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN



Évènementiel


Newsletter


Derniers articles

  Face aux évènements difficiles, seule la cohésion nous permettra de l'emporter.  22-03-2020
  Coronavirus : report du premier conseil municipal de la mandature.  20-03-2020
  Communiqué de Jacques Nain  19-03-2020
  Résultats de l'élection municipale du 15 mars 2020  15-03-2020

Archives

+  mars 2020

+  février 2020

+  janvier 2020

+  décembre 2019

+  novembre 2019

+  octobre 2019

+  septembte 2019

+  août 2019

+  juillet 2019

+  juin 2019

+  mai 2019

+  avril 2019

+  mars 2019

+  février 2019

+  janvier 2019

+  décembre 2018

+  novembre 2018

+  octobre 2018

+  septembte 2018

+  août 2018

+  juillet 2018

+  juin 2018

+  mai 2018

+  avril 2018
First           Prior           Next           Last

Directeur de publication: Jacques NAIN
©ChoisirSAUVIAN - Association déclarée par application de la Loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. |  Offres d'emploi     |  Espace réservé
En 2020 à Sauvian, Jacques Nain affrontera le maire sortant, Bernard Auriol
Sauvian : Jacques Nain est candidat aux élections municipales

Sauvian : Jacques Nain est le suppléant d’Emmanuelle Ménard.
Biterrois : le suppléant d'Emmanuelle Ménard se lance pour les municipales à Sauvian.
En 2020 à Sauvian, Jacques Nain affrontera le maire sortant, Bernard Auriol.

Haut de page