Image Choisir Sauvian
Flux RSS
Facebook
Bienvenue, vous êtes le 21727ème visiteur !
 
 
A A+
L'association «Choisir Sauvian» a pour objet de défendre l'intérêt général des sauviannais(es) dans le cadre de réflexions liées aux politiques publiques de la commune.

Son but est de créer l'émergence d'une politique locale centrée sur l'intérêt commun en vue de construire une alternative fidèle avec l'esprit et le projet incarnés par son équipe lors des prochaines élections municipales et celles qui en découlent pour la Communauté d'Agglomération Béziers-Méditerranée.

L'association est ouverte à tous, sans condition ni distinction.  


SAUVIAN : Gros coup de vent dans le quartier pavillonnaire de Font Vive.... 2019-04-06 08:10

SAUVIAN : Gros coup de vent dans le quartier pavillonnaire de Font Vive.

 

CHOISIR SAUVIAN : Gros coup de vent dans le quartier pavillonnaire de Font Vive...

Crédit photo CRID-SDIS34


Le samedi 6 avril 2019, les sapeurs-pompiers de l’Hérault sont intervenus dans la nuit sur la commune de Sauvian pour un coup de vent violent ayant impacté plusieurs habitations. Les sapeurs-pompiers des centres de secours de Sérignan et Béziers ont été engagés avec d’importants moyens dans le quartier pavillonnaire de Font Vive au niveau des rues Boris Vian et Annie Girardot mais aussi rue Jean Ferrat et rue Simone Signoret. Sur un rayon d’environ 1 km², un phénomène venteux très violent et localisé a causé d’importants dégâts sur une vingtaine d’habitations, toitures arrachées, arbres déracinés, tuiles disloquées, portails arrachés.  Le commandement du SDIS34 a engagé dès le matin la cellule drone afin de recueillir un maximum d’informations. Par chance, aucun blessé n’a été à déplorer. Les toitures des habitations endommagées ont été recouvertes de bâches afin d’assurer la protection des foyers vis-à-vis des intempéries annoncées.


Jacques Nain, Député suppléant, représentant Emmanuelle Ménard, Député de l’Hérault, et Président de CHOISIR SAUVIAN s’est rendu sur place pour constater les dégâts et soutenir les services de secours.  À cet égard, il a rappelé la récente intervention de notre Députée à l’Assemblée Nationale. Le 4 avril dernier, dans le cadre du débat sur le SDIS et la profession de Sapeur-Pompier, dans l’hémicycle Emmanuelle Ménard déclarait :
 

Emmanuelle Ménard, Député de l'Hérault

 

« Monsieur le président, 

Monsieur le ministre,

Madame la présidente de la Commission des lois,

Monsieur le rapporteur, 

Chers collègues,


Je voudrais commencer par saluer la remarquable, la courageuse mission de nos pompiers qui, chaque jour, sont au service des Français, et dont la belle devise " courage et dévouement " inspire le respect. Ils représentent un idéal d'engagement pour toute la société, et en particulier pour notre jeunesse. Et je salue bien évidemment ceux qui sont présents dans notre hémicycle.

Il faut d'ailleurs préciser que près de 80% de nos pompiers sont des volontaires. En zone rurale, ces derniers sont incontournables qui réalisent 80% des interventions de secours. 


Pourtant les Services départementaux d'incendie et de secours font face à des difficultés pour recruter ces volontaires : entre 2004 et 2017, ils sont passés de 207 583 à 195 800. Un problème qui ne peut être pris à la légère puisque le nombre d'interventions ne cesse d'augmenter. En 2017, on comptait 4.6 millions d'interventions, soit 2.4% de plus que l'année précédente. 


Parce que nous ne pouvons-nous résoudre à voir ces difficultés s'accroître, cette proposition de loi est plus que bienvenue. Elle apporte des solutions concrètes pour faciliter le travail de nos pompiers. 

Je pense aux différentes mesures sociales qui sont proposées mais aussi au fait d'ouvrir aux étudiants en médecine la possibilité de faire un stage au sein d'un SDIS. Cela devrait sans nul doute susciter de nouveaux engagements, de nouvelles vocations. J'ai même déposé un amendement pour élargir cette possibilité de stage à tous les étudiants du secteur santé ainsi qu'aux élèves infirmiers, amendement malheureusement déclaré irrecevable ce qui est assez incompréhensible...


Mais l'on pourrait aller plus loin pour faciliter aux SDIS l'exercice de leurs missions. Je propose notamment de les exonérer de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques et de s'assurer que la gratuité des péages, votée il y a maintenant 18 mois, soit appliquée au plus vite. 

Concernant la TICPE, la mesure proposée par Arnaud Viala et ses collègues Républicains est une mesure de bon sens : le nombre d'interventions augmentant, il en va de même du carburant et des taxes liées à l'énergie. Et quand on sait que les conseils départementaux font face à de fortes tensions budgétaires avec, notamment, l'augmentation des aides sociales distribuées, l'exonération de TICPE pour les SDIS permettrait de réduire leurs dépenses de fonctionnement. 

Un autre point sur lequel nous devons aller plus loin est celui de l'augmentation inacceptable des violences contre les pompiers. Pour l'année 2017, le rapport de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales indique que le nombre d'agressions lors des interventions a augmenté de 23% par rapport à l'année 2016. Ces agressions ont donné lieu à 955 jours d'arrêt de travail. Dans certains quartiers dits sensibles, par euphémisme, les soldats du feu font face à de véritables guets-apens. Les zones rurales elles-mêmes ne sont pas épargnées par ces violences. 

De nombreux pompiers dénoncent le sentiment d'impunité dont se prévalent les auteurs de ces faits. Et c'est contre ce sentiment que je vous proposais de lutter avec deux amendements pour établir des peines plancher en cas d'agressions à l'encontre de pompiers, de gendarmes et de policiers. Malheureusement, ils ont été jugés irrecevables, à l'instar de ceux déposés sur le même sujet par mon collègue Éric Ciotti… 


C'est d'autant plus dommage que notre Justice a besoin de se montrer plus dissuasive et plus ferme. On entend toujours parler de tolérance zéro, mais dans les faits, qu'en est-il ? 


Pour conclure, je ne peux que regretter l'état d'esprit de la majorité sur un sujet qui devrait pourtant faire consensus. Comme à son habitude, la République en Marche a repris son travail de sape en commission, rejetant la totalité des articles de cette proposition de loi. C'est d'une telle grossièreté mais, c'est vrai, cela demande moins de travail que de proposer des améliorations.

J'insiste, le prétexte invoqué par la majorité pour justifier son attitude puérile est particulièrement fallacieux : vous reconnaissez l'importance du sujet qui nous occupe aujourd'hui mais vous jugez cette proposition de loi prématurée car, dites-vous, " une concertation est en cours ". Comme par hasard, un groupe d'étude sur les pompiers volontaires vient de voir le jour… Une belle excuse pour repousser un texte qui n'émane pas de votre majorité ! 


Alors que les services publics ne cessent de reculer dans les campagnes, les SDIS représentent souvent un des derniers services de proximité, et notamment le dernier rempart contre la désertification médicale. Il est urgent de faciliter le travail de ceux qui, chaque jour, risquent leur vie pour sauver celle des autres. C'est pourquoi je soutiendrai cette proposition de loi.

Permettez-moi en conclusion de saluer le SDIS de l'Hérault - plus de 80.000 interventions par an, soit une intervention toutes les 7 minutes dans mon département - et tout particulièrement les sapeurs-pompiers de Cazouls, Corneihan, Sérignan, Valras, et bien entendu, Béziers ».



Évènementiel


Newsletter


Derniers articles

  CHOISIR SAUVIAN vous informe : aide de la Région aux PME  05-04-2020
  Pour info, Choisir Sauvian a lu pour vous dans le Midi-Libre du vendredi 3 avril 2020...  04-04-2020
  Face aux évènements difficiles, seule la cohésion nous permettra de l'emporter.  22-03-2020
  Coronavirus : report du premier conseil municipal de la mandature.  20-03-2020
  Communiqué de Jacques Nain  19-03-2020
  Résultats de l'élection municipale du 15 mars 2020  15-03-2020

Archives

+  mars 2020

+  février 2020

+  janvier 2020

+  décembre 2019

+  novembre 2019

+  octobre 2019

+  septembte 2019

+  août 2019

+  juillet 2019

+  juin 2019

+  mai 2019

+  avril 2019

+  mars 2019

+  février 2019

+  janvier 2019

+  décembre 2018

+  novembre 2018

+  octobre 2018

+  septembte 2018

+  août 2018

+  juillet 2018

+  juin 2018

+  mai 2018

+  avril 2018
First           Prior           Next           Last

Directeur de publication: Jacques NAIN
©ChoisirSAUVIAN - Association déclarée par application de la Loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. |  Offres d'emploi     |  Espace réservé
En 2020 à Sauvian, Jacques Nain affrontera le maire sortant, Bernard Auriol
Sauvian : Jacques Nain est candidat aux élections municipales

Sauvian : Jacques Nain est le suppléant d’Emmanuelle Ménard.
Biterrois : le suppléant d'Emmanuelle Ménard se lance pour les municipales à Sauvian.
En 2020 à Sauvian, Jacques Nain affrontera le maire sortant, Bernard Auriol.

Haut de page