Image Choisir Sauvian
Flux RSS
Facebook
Bienvenue, vous êtes le 21727ème visiteur !
 
 
A A+
L'association «Choisir Sauvian» a pour objet de défendre l'intérêt général des sauviannais(es) dans le cadre de réflexions liées aux politiques publiques de la commune.

Son but est de créer l'émergence d'une politique locale centrée sur l'intérêt commun en vue de construire une alternative fidèle avec l'esprit et le projet incarnés par son équipe lors des prochaines élections municipales et celles qui en découlent pour la Communauté d'Agglomération Béziers-Méditerranée.

L'association est ouverte à tous, sans condition ni distinction.  


« Un enjeu d'importance : l'enquête publique pour la création du Périmètre de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains (PAEN) du Plateau de Vendres » affirment Jacques Nain et l'équipe CHOISIR SAUVIAN. 2019-09-16 07:13

« Un enjeu d’importance : l’enquête publique pour la création du
Périmètre de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains (PAEN) du Plateau de Vendres »

affirment Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN.
 
« Un enjeu d’importance : l’enquête publique pour la création du  Périmètre de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains (PAEN) du Plateau de Vendres »  affirment Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN.

À Sauvian, l’enquête publique portant sur la création du périmètre de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains (PAEN) du Plateau de Vendres, se déroulera du lundi 23 septembre 2019 à 9 h 00 au vendredi 25 octobre 2019 à 17 h 00, soit pendant une durée de 33 jours consécutifs aux heures d’ouverture de la mairie.
 
Le commissaire enquêteur, monsieur Jean-Pierre Rabat, ingénieur du CNAM, retraité, se tiendra à la disposition des Sauviannais pour recevoir leurs observations le lundi 23 septembre de 14 h 00 à 17 h 00 et le vendredi 25 octobre de 9 h 00 à 12 h 00.
 
L’enjeu de cette enquête publique est d’importance.
 
La future ZAC les Moulières prévu par le maire sortant n’entre pas dans le périmètre du PAEN mais Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN n’entendent pas solliciter son extension afin de ne pas spolier les propriétaires fonciers de ces terrains.
 
Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN défendent ce périmètre réservé à  la viticulture, périmètre qui servira de rempart à la protection des habitations existantes et futures.
 
En effet, dans l’Hérault, ce sont 17 000 ha agricoles qui ont été consommés en moins d’une génération. 62% des terres consommées durant cette période l’ont été sur la plaine littorale. Malgré des politiques publiques volontaristes, le rythme d’artificialisation des sols, et en particulier des terres arables, ne faiblit pas : en 50 ans dans l’Hérault, la « tâche urbaine » a triplé alors que le nombre d’héraultais n’a fait que doubler !
 
Le poids économique de l’agriculture héraultaise se réduit régulièrement. Entre 1980 et 2010, la réduction de la Surface Agricole Utile (SAU) a été de 24% au profit d’une planification urbaine. Cette évolution modifie irrémédiablement les paysages et l’identité de l’environnement de Sauvian.
 
Depuis 2001, le maire sortant a dénaturé  nos espaces naturels. L’ensemble de son bétonnage représente environ 10 % des 1307 hectares (13,07 km²) de superficie totale de la commune.
 
Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN ont une autre vision. Ils souhaitent maîtriser dans le temps et l’espace les zones réservées au développement économique, à la construction pour l’habitat et au maintien de l’activité agricole.
 
Sur Sauvian, le PAEN permet de « fixer » de manière pérenne l’usage agricole et naturel du foncier en secteur périurbain aussi, Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN y sont favorables eux qui sont :

 -
pour la préservation des espaces naturels,
-
pour une urbanisation maîtrisée,
-
contre l’étalement urbain exagéré,
-
contre la ZAC Les Moulières.
 
Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN sont favorables à la gestion durable des 4 km² de ce PAEN du Plateau de Vendres, soit un tiers de la superficie totale de notre commune.
 
Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN, vont plus loin. À partir des recommandations scientifiques de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) et sans attendre le futur décret sur la distance minimale entre les habitations et les zones d'épandage de produits phytosanitaires, ils considèrent qu’à Sauvian cette zone-tampon doit être insérée dans la zone urbaine et non dans la zone agricole.
 
À ce jour, l’avant-projet de ce décret prévoit des distances de 5 mètres pour les cultures dites basses comme les céréales et les légumes et de 10 mètres pour les cultures hautes, telles que les cultures arboricoles et vignes. Ces distances ne prennent pas en considération les conditions climatiques et notamment les périodes venteuses.
 
En l’état, par anticipation dans l’application au 1er janvier 2020 de ce décret, il nous semble nécessaire  que cette zone tampon soit insérée dans l’implantation cadastrale des éventuelles et futures habitations de la ZAC Les Moulières à réviser. En effet, avec le  projet du maire et le bétonnage de 620 nouveaux logements, c’est bien la ville qui rogne sur les terres agricoles et non l’inverse !
 
Alors comment ne pas rire quand, dans l’article du Midi-Libre du 13 septembre dernier le maire sortant indique au sujet du PAEN du Plateau de Vendres : « la préservation de l’environnement en faveur des agriculteurs, des promeneurs, des sportifs et de tous les Sauviannais », arguments développés précédemment par Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN notamment dans le cadre de leur avis défavorable contre le bétonnage des 40 hectares la ZAC Les Moulières souhaité par l'actuel premier magistrat !

Une fois de plus, tout et son contraire ! 

L’initiative de ce projet de PAEN du Plateau de Vendres revient aux viticulteurs de la cave coopérative de Sérignan. Qu’ils en soient félicités. C’est le Conseil Départemental qui a la maîtrise de ce dossier. L’avis de l’enquête publique a été validé par l’arrêté du Président du Conseil départemental de l’Hérault en date du 22 août 2019.

À noter qu’au terme de cette procédure, la création du périmètre sera décidée par délibération de l’assemblée délibérante du Département de l’Hérault. Les terrains à l’intérieur du périmètre délimité pourront être acquis en vue de la protection et de la mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains. Ces biens seront intégrés dans le domaine privé de la collectivité territoriale ou de l’établissement public qui les aura acquis. Ils pourront être cédés de gré à gré, loués ou concédés temporairement à des personnes publiques ou privées.
 
À Sauvian, les zones-tampons entre les habitations et les zones d’épandage de produits phytosanitaires doivent être insérées dans la zone urbaine et non dans la zone agricole. C’est l’idée que Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN soumettront à l’appréciation du commissaire-enquêteur à l’occasion de l’enquête publique sur le périmètre de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains (PAEN) du Plateau de Vendres afin d’assurer un double objectif : celui de servir de rempart à la protection des habitations existantes et futures sans contrarier sur le fond les droits des propriétaires fonciers de la zone Les Moulières.
 
Oui ! À Sauvian, avec Jacques Nain et l’équipe CHOISIR SAUVIAN,
une autre politique municipale est possible !



Évènementiel


Newsletter


Derniers articles

  CHOISIR SAUVIAN vous informe : aide de la Région aux PME  05-04-2020
  Pour info, Choisir Sauvian a lu pour vous dans le Midi-Libre du vendredi 3 avril 2020...  04-04-2020
  Face aux évènements difficiles, seule la cohésion nous permettra de l'emporter.  22-03-2020
  Coronavirus : report du premier conseil municipal de la mandature.  20-03-2020
  Communiqué de Jacques Nain  19-03-2020
  Résultats de l'élection municipale du 15 mars 2020  15-03-2020

Archives

+  mars 2020

+  février 2020

+  janvier 2020

+  décembre 2019

+  novembre 2019

+  octobre 2019

+  septembte 2019

+  août 2019

+  juillet 2019

+  juin 2019

+  mai 2019

+  avril 2019

+  mars 2019

+  février 2019

+  janvier 2019

+  décembre 2018

+  novembre 2018

+  octobre 2018

+  septembte 2018

+  août 2018

+  juillet 2018

+  juin 2018

+  mai 2018

+  avril 2018
First           Prior           Next           Last

Directeur de publication: Jacques NAIN
©ChoisirSAUVIAN - Association déclarée par application de la Loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. |  Offres d'emploi     |  Espace réservé
En 2020 à Sauvian, Jacques Nain affrontera le maire sortant, Bernard Auriol
Sauvian : Jacques Nain est candidat aux élections municipales

Sauvian : Jacques Nain est le suppléant d’Emmanuelle Ménard.
Biterrois : le suppléant d'Emmanuelle Ménard se lance pour les municipales à Sauvian.
En 2020 à Sauvian, Jacques Nain affrontera le maire sortant, Bernard Auriol.

Haut de page